Projet de solidarité internationale au centre de Balimba
Les enfants de la rue à Sarh, sud du Tchad



Si vous souhaiteriez aider les étudiants de manière ponctuelle ou sur une durée plus longue, n'hésiez pas à nous contacter (voir CONTACT) . Un RIB est également disponible ici : RIB.

NEWS: Newsletter écrit par Sr Reine : (Mai 2018)

Le newsletter du mois de Mai 2018 donnant les nouvelles du centre à Balimba sont disponibles et télechargeable au lien ci-dessous :

- Newsletter Mai 2018

Bilan de l'année 2017 écrit par Belem :

Le bilan de l'année 2017 écrit par Belem est disponible. Il contient un bref aperçu de l'année 2017, un bilan financier 2017, et la liste des jeunes réinsérés en 2017. Ils sont disponibles en pdf aux liens suivants :

- Bref aperçu 2017

- Bilan financier 2017

- Liste des jeunes réinsérés 2017

Nouvelles du centre Balimba écrites par Belem : (Juillet/Août 2017)

Les nouvelles du centre Balimba au mois de Juillet/Août 2017 sont disponibles en pdf au lien suivant :

NEWSLETTER Juillet/Août 2017

Nouvelles du centre Balimba écrites par Gaël Giraud, fondateur du centre il y a 20 ans, : (Juin 2017)

Les nouvelles du centre Balimba au mois de Juin 2017 sont disponibles en pdf au lien suivant :

NEWSLETTER Juin 2017

Newsletter écrit par Sr Paola : (Mars 2017)

Le newsletter du mois de Mars 2017, écrit par Sr Paola, est disponible au lien suivant. :

NEWSLETTER Mars 2017

Photos de travaux réalisés au centre balimba et dernière lettre de Charlotte : (Août 2016)

Charlotte est coopérante DCC. Partie à Balimba en 2015, à la suite de Domitille, elle nous raconte à travers ces lettres ce qu’elle a vécu au côté des enfants de Balimba. Elle nous envoye un newsletter régulièrement.

Pour lire les newsletter de Charlotte, aller dans la rubrique : Charlotte 2014/2015/2016.

Lettre de Claire en Janvier 2014 : (Janvier 2014)

Voici l’heure des bilans, alors que j’ai maintenant rejoint la France après ces mois passés au côté des enfants qui m’ont tant apportés. L’aventure continue puisque ces jeunes vont être rejoints par une nouvelle volontaire : Domitille, en mission avec la DCC également. Elle est éducatrice spécialisée et a dit oui pour vivre au côté des enfants de Balimba pour une année. Quelle joie !

Voici un petit bilan de l’année 2013 : Fin décembre 2013, les enfants du centre de Balimba étaient au nombre de 42, âgés entre 6 et 18 ans. Durant cette année, nous avons enregistré beaucoup d’arrivée d’enfants vivant au marché de Sarh, qui avaient tous une réelle nécessité de trouver un cadre propice à leur épanouissement. Tous sont scolarisés, pour beaucoup d’entre eux en petite classe car ils n’allaient pas à l’école avant. Le nombre croissant d’enfants engendre plus de dépense, nous comptons donc plus que jamais sur les dons. Nous envisageons de réintégrer 3 jeunes qui auront 18 ans en 2014. Pour cela, ils ont suivi en cette fin d’année 2013 en plus de leur étude, une formation en couture pour deux d’entre eux. Quant au 3ème, il a choisi la menuiserie et est formé sur place au centre. Un trousseau d’outils leur sera remis en 2014 lors de leur réinsertion. Nous avons construit une case en plus pour les enfants étant donné leur nombre, en Novembre.

C’est vraiment votre générosité qui nous permet d’aider ces jeunes démunis sur place et qui va permettre à Domitille et à d’autres ensuite, de continuer ce travail.

Comme on dit au Tchad, « on est ensemble » !

Claire

Lettre de Claire après une année passée au côté des enfants (30 Août 2013)

Besançon ce 30 Août 2013
Bonjour à chacun,

Après une année passée au côté des enfants du centre de Balimba, voici un petit point avec quelques nouvelles fraîches. Cette année, différents projets ont vu le jour. Le soutien scolaire a été mis en place, les enfants sont très heureux de ces heures de cours. Un parrainage a été lancé avec des personnes locales. Le but est de permettre à chaque enfant d’avoir un suivi plus personnalisé avec des personnes de même culture. Nous avons également monté une petite bibliothèque, planté une centaine d’arbres fruitiers, et effectué bon nombre d’autres actions ponctuelles. Certains des jeunes ont pu être réintégrés dans leur famille.

Pour ces prochains mois (je serai au côté des enfants jusqu’en décembre), nous avons plusieurs projets en vue, comme la construction d’une nouvelle case (le nombre des enfants augmentent au centre), la mise en place d’une enceinte pour que les enfants se sentent en sécurité, ou encore le développement de la bibliothèque. Une de mes préoccupations sera également de trouver une personne qui puisse par la suite continuer à faire le lien entre ce qui se passe au centre, et vous. C’est capital d’avoir un retour.

12000€…C’est la somme dont nous avons besoin pour aider cette trentaine d’enfants à vivre pendant une année au centre (nourriture, éducation, soins, projets pour le bien-être des enfants, etc.). Nous avons récolté 6215€ depuis mars. Merci à vous tous, merci aux écoles qui ont su mobiliser les élèves lors de bols de riz, représentation théâtrale ou autres actions ponctuelles. J’ai pu me rendre compte de l’utilité de cet argent au quotidien. C’est pour cela que nous vous redisons un profond merci, vraiment.

En cheminant avec les enfants, en voyant leur épanouissement, leur retour à une certaine dignité après le monde rude de la rue, je me rends compte de l’importance capitale d’un centre comme celui-ci. Il est absolument vital que ce projet exemplaire et porteur, autant pour ces enfants que pour l’avenir du pays, puisse se poursuivre.

Sans vous, nous ne pourrions rien faire !
Merci pour eux...

Claire



Private