Projet de solidarité internationale au centre de Balimba
Les enfants de la rue à Sarh, sud du Tchad



Laissez-nous un message sur notre livre d'or
_________________________________________________


Nom :


Ville :

Message :

Réécrire le mot suivant suivant dans la boîte (pour éviter les spams) :


- Votre message apparaîtra dans les 24 à 48h,
- il y a 0 messages en attente d'apparition,

De rychener marie-josé (Bagnols sur Ceze, le27/10/2012 à 16h05)

J'ai connu le foyer Balimba grâce à Soeur Pascale et aux jeunes de Bagnols qui ont fait le camp en 2011. Leur mobilisation et leur enthousiasme ont été contagieux.Je sais aussi que Claire est partie, comment se passe son séjour. Est ce que la plantation de riz a pu être effectuée. Bon courage, nos prières et nos pensées amicales vous accompagnent
Marie-José Rychener
__________________________________________

De lycée st Jean (Besançon, le15/10/2012 à 12h01)

Bonjour je suis française dans un lycée privé. Dans ma classe on est en train d’essayer de vous aider dans votre projet. A bientôt pour des nouvelles plus précises.
__________________________________________

De elvira tutolo (berberati rep.centrafricaine, le24/06/2012 à 02h46)

mercipour etre venu en afrique. Je suis un les enfants de la rue dansleurs famillescoe soeur dela Charité en RCA. Nous avons creer une fraternitè de couples centrafricaine qui accueillent les enfants de la rue ou en conflit avec la Loi dans leur famille r commr leur propre enfant. De plus un Centre fe Formation nommé Sara mbi ga zo qui veut dire: "Aide moi a devenir un homme"
Formation en agriculture e autre activité artisanales.Nous aimerions partager nos experiences. Merci Sr Elvira: elvira_tutolo@yahoo.fr
__________________________________________

De colette (besançon, le13/11/2011 à 20h05)

Bravo et merci à tous pour ce magnifique témoignage. Merci de nous montrer que nous avons à faire attention
à nos frères qu'ils sont à coté de nous ou un peu plus loin dans le monde. j'y suis trés sensible. ce merveilleux projet doit pouvoir se poursuivre, d'un emanière ou d'une autre il nous faut continuer à vous soutenir. bonne route à tous
__________________________________________

De Aurélie (Besançon, le04/11/2011 à 23h36)

Merci de partager un peu de ce que vous avez vécu là-bas! C'est un projet intéressant qui mérite une suite... visiblement très attendue par les enfants.
Bonne continuation.
__________________________________________

De Cindy (Nice, le29/09/2011 à 16h05)

Un projet magnifique réalisé par des personnes au grand coeur. Ces merveilleux enfants ont eu beaucoup de chance de connaître le bonheur d'apprendre, mais je pense que vous en ressortez encore plus grandis.
En espérant que la pérennisation du projet soit faisable, félicitation à tous, et bonne continuation...
__________________________________________

De Christine (Besançon, le26/09/2011 à 11h59)

Merci ne nous avoir fait "voyager" grâce à votre film, vos photos. Vos rencontres, vos émotions lors de cet échange m'ont touchée et la qualité de votre engagement aussi. Continuez !
__________________________________________

De Vachamuteco, Juliao (Nampula - Mozambique, le22/09/2011 à 12h16)

j'ai bien aimé votre projet humanitaire en afrique. je vous encorage de continuer parce que l'afrique a besoin d'aide. j'espeère que vous avez remarquez comment on vive. c'est dommage et penible, mais c'es vrais.
__________________________________________

De BEKOULA Vivien (Ndjaména-Tchad, le16/09/2011 à 11h20)

Après avoir visité rapidement le site, je ne sais comment vous féliciter de cette noble initiative qui me touche en tant que jeune tchadien!
Dans la vie, il est des gestes et de sourires qu'on oublie jamais et qui guérissent plus que le matériel parce que accompagnés par Dieu! Ce fut votre cas avec tous les jeunes que vous avez cotoyés durant votre séjour ici. Puisse Dieu vous accompagne et vous guide dans tous vos projets, non seleument pour les jeunes du Tchad, mais pour l'humanité toute entière. Toutes mes amitiés à chacune et chacun de vous.
Vivien dépuis Ndjaména!
__________________________________________

De Jean-Paul (Bagnols, le12/09/2011 à 19h41)

Ne pas baisser les bras, continuer à faire le peu que l'on sache/puisse faire en espérant que d'autres suivront en leur temps. Bravo à vous et peu-être à un de ces jours à bagnols.
__________________________________________

De Isabelle (Nice, le26/08/2011 à 15h13)

Bonjour,
je tenais à vous féliciter pour votre démarche. Même si ce n'est qu'une goutte d'eau comparé à la misère dont souffre le peuple Africain (et bien autres hélas), s'il y avait plus d'initiatives de ce genre le monde serait certainement beaucoup plus beau.
Bravo et merci pour eux.
__________________________________________

De valdenaire (besancon, le25/08/2011 à 11h40)

cc tous le monde !!!
vous avez des belles motivations j'imagine que quand vous êtes arrivés vous vous êtes rendus compte qu'il y a une différence entre ce qu'on peut penser qu'on va vivre et la réalité. Vous avez surmt dut vivre à des moments de doutes, découragmt mais cela pour vous aidez un simple sourire d'enfant suffit car ça refait nos force. L humanitaire a dut vous apprendre à relativiser et de voir la chance qu'on a dans notre famille et notre confort occidentaux etc je vais pas vous faire la liste de tous ce que vous avez pu ressentir mais je vois bien ce que vous avez vécu. L'important et que ce projet continue et si il pouvait s'étendre à d'autres pays cme l'Éthiopie et que dieu soit toujours au milieu de vous quand vous effectuez de l'humanitaire et que vous continuiez à être tourner vers l'autre même en france car la souffrance est grande dans notre pays je suis bien placé pour vous le dire enfin on pourra avec plaisir reparler du tchad à bientôt les amis anne laure
__________________________________________

De Alice e Teresa (MODENA ITALIA, le24/08/2011 à 22h32)

ciao!après avoir connu le projet et avoir rencontré quelques uns d'entre vous,nous nous sentirons en communion avec vous quand nous serons au Burkina.
En regardant vos photos ça nous donne encore plus envie d'aller vivre le même genre d'expérience au Burkina.
nous vous enverrons des nouvelles!
__________________________________________



Private